La beauté des émotions !

Ballons

Les émotions, j’adore ça ! Oui, depuis mes plus tendres souvenirs, j’aime être touchée, j’aime être émue, j’aime ressentir du bonheur, de l’amour, de la joie, de la tristesse, du doute, du stress, de l’envie, du désir, le besoin de me dépasser, de me laisser emporter par un livre, transporter par un film, par des rencontres, des voyages, des regards échangés…

Oui, les émotions, j’adore ça !

Oui, les émotions, c’est mon truc à moi !

Cette nuit, ou tout au moins au petit matin, l’émotion a surgi, sans me prévenir, me réveillant soudainement alors que de son côté, ma petite fille en proie ces derniers jours à de vilains cauchemars, faisait à nouveau (et enfin !) sa première nuit complète.

Dommage !

Et finalement pas tant que ça…!

Ce qui venait de me réveiller de manière si impromptue (et surtout, improbable !), était une image. Ou, plus précisément, le souvenir d’une image qui venait de me traverser l’esprit et ne faisait pas mine de vouloir repartir.

Mathilde-pleurs

Ce visage, c’était le visage de Mathilde. Mathilde, vous ne la connaissez peut-être pas, alors, la voici. Membre de l’équipe LSR depuis septembre dernier, Mathilde est sur tous les fronts et croque le projet à pleines dents ! Mathilde, c’est une fille fonceuse, enthousiaste, très très drôle (souvent à vos dépens mais elle le fait tellement joliment !), généreuse, sincère et à la répartie détonante !

Voilà pour son portrait en quelques lignes. Et l’image qui m’a réveillées sans préavis aucun cette nuit, c’est celle de Mathilde, pleurant à chaudes larmes… de joies après une très jolie nouvelle que je lui avais annoncé à la suite d‘un important rendez-vous.

Tout d’abord surexcitée et pleine d’enthousiasme, Mathilde me posa mille questions ! Et puis soudain, l’émotion. Le silence qui s’installe suite aux mots qui commencent à manquer, une respiration nouée, des yeux qui se voilent et au final… elles, les larmes, d’émotions et de joies.

Et au de-là de son émotion, des mots, très forts. Parce que comme elle me l’a dit cet après-midi là Mathilde, « on dit toujours ce qui n’va pas, il faut dire quand c’est beau. C’est important. Et c’est super ce que tu as fait. Je suis très fière de toi et c’est important que tu l’entendes parce que tu ne prends même pas le temps de réaliser ni de savourer ».

Voilà les très beaux mots de Mathilde rythmés par ces joyeux sanglots. Un moment très beau, très fort au milieu de notre bureau secret.

Et pourtant, ce jour là, trop prise par la masse d‘énergies décuplées en prévision de ce fameux rendez-vous puis par les objectifs que je me suis aussitôt empressée de me (re)fixer, je n’ai pas laissé les mots de Mathilde entrer et résonner en moi. Je les ai entendus, je les ai écoutés, mais, curieusement, je n’ai pas autoriser l’émotion à entrer.

Je m’étais auto-conditionnée à me convaincre que le temps des félicitations viendrait quand seul l’Objectif majeur serait atteint. Alors prête à affronter le meilleur comme le pire, je m’étais totalement verrouillée.

Mais cette nuit, l’image des larmes de Mathilde et ses mots m’ont réveillée. Et cette nuit, ils ont enfin résonné en moi. Cette nuit je me suis enfin autorisée à les accepter, à les écouter, à les savourer. Et en ce petit matin, je me suis retrouvée, à mon tour, les yeux tous mouillés. De bonheur. Et de joie. De cette joie si intense d’être si merveilleusement entourée. Et de la magie apportée.

Quelle chance ! Quelle incroyable chance d’être aussi bien entourée !

ble

On dit souvent que le chemin compte plus que l’objectif en lui-même (bon, pour ma part je suis plus que déterminée à atteindre l’objectif aussi ! Que je vois lui-même comme la porte d’entrée d’un nouveau chemin et d‘une nouvelle merveilleuse aventure)… mais il est vrai que ce « premier » chemin est incroyablement précieux. Beau, escarpé, mouvementé, mais d’une richesse extraordinaire.

J’ai alors réalisé que l’on attend souvent d’avoir atteint son objectif pour remercier son entourage, ses proches, ses alliés… et ce matin, l’image et les mots de Mathilde m’ont transmis le désir de lui dire Merci !

Un immense merci… à Mathilde et toutes celles et ceux qui de près ou de loin participent et donnent à L se réalisent ! Et me donnent tant.

Merci mon Amour, merci Mathilde, Sarah, Pascale, Aurélie V, Bénédicte, Delphine B, Fred, Béatrice, Christophe, Lionel, Anne-Laure, Margaux, Aurélie H, Yannick, Séverine V, Antoine, Virginie, Laurence, Franck, Antoine, Gianluca, Olivia, Anne-Sophie, Sarah B., Katia, Aline, Aouicha, Géraldine, Philippe A., Charlotte D., Charlotte A., Sylvie, Camille, Laurent, David, Ludo, Valérie, Julien, Aurélie B, Emma, Sendra, Eric K, Sandra L, Ghislaine, Magali, Nadia, Julienne, Heberson, Emmanuel, Hanane, Aurélie et Pauline, Joël, Agnès et Joseph… à mon papa, à ma chère mamie qui s’accroche et se bat, à nos supers témoins, à leurs histoires, à leurs parcours…

Et puis comment écrire cet article de remerciements sans remercier la Marraine d’L se réalisent ?!!! Elle… Stéphanie ! 

L’amie qui, lorsque vous la rencontrez, change le cours de votre vie ! Celle qui parvient, sans même chercher à le faire (ou presque pas !) à vous inspirez assez pour que vous osiez enfin (!!!) vous lancer ! L’amie qui fait qu’un beau matin, l’année de vos 35 ans, vous vous dîtes « Aghhhh, elle a réussi à faire sauter les verrous. Après des années à ne pas vouloir de bébé, puis des années à reculer autant que possible cette (terrifiante) perspective, vous réalisez qu’elle vous a transmis sa vision à 360°. Oui, votre carrière, vous l’adorez, mais oui, vous êtes enfin décidée à tenter l’aventure bébé ! 

Et cette même amie, désormais marraine de votre bébé, vous accompagne de la même manière, jour après jour, quand, peu de temps après la naissance de votre petite fille, vous réalisez que votre vie entière va être chamboulée. Et que vous êtes en train de décider de faire littéralement voler en éclats tous les éléments qui constituaient jusqu’à présent les repères professionnels et personnels de votre vie. 

Cette même amie ne vous lâche pas. Jour après jour, elle lit, relit et corrige ce que vous écrivez, elle vous accompagne tout au long de votre cheminement, vous encourage, vous pousse, vous re-motive et vous ré-engueule quand vous vous retrouvez prête à décrocher. 

Cette même amie, la marraine de ma petite fille, la marraine d’L se réalisent à qui je dis un immense MERCI. Cette fabuleuse amie. Mon amie Stéphanie !

Et puis comme les remerciements sont de toutes façons un moment toujours (très) long, je ne pouvais pas finir sans remercier les 2 femmes de ma vie :

Ma maman et mon petit bout de fille

Ma petite fille pour l’énorme claque d’Amour, de Bonheur, de Joies, de Félicité, de difficultés, d’angoisses, de doutes, de nouveaux désirs, de nouveaux besoins, de merveilles… apportée chaque jour depuis 24 mois.

Parce que grâce à elle, je vis une seconde naissance, tout simplement. Chaque chose d’avant est vécu et savouré avec un goût inédit, de nouvelles saveurs, un nouveau regard. Et chaque nouvelle découverte est un rêve éveillé, un émerveillement unique. Magique. Une vague d’amour incommensurable qui envahit tout, du corps à l’esprit, en passant par mon coeur et mon âme. Ma fille. Mon petit bout d’fille, ma « mini-crapule » à moi.

Et ma maman pour tout ce qu’elle m’apporte d’Amour et de soutien inconditionnel depuis (déjà) 38 ans ! Ma maman, si douce et pourtant si déterminée. Et si forte aussi sous sa douceur. Ma maman. Celle qui m’accompagne depuis toujours avec une relation d’amour, de confiance et de respect qui s’adapte et se cale à chaque nouvelle situation de nos vies personnelles. Celle qui fait qu’aujourd’hui je ne peux que transmettre à mon tour tout l’Amour possible à ma petite fille.

Ma maman qui est même allée jusqu’à s’inscrire sur Facebook pour suivre nos aventures. Et pour répondre à la question de ton dernier sms maman, (pardon pour ce petit message personnel), « oui oui, c’est bien en cliquant sur le pouce que cela montre que tu aimes ! »

Like like like ma si jolie maman, ma maman que j’aime tant !

Alors oui, les émotions cela peut être épuisant, débordant, fatigant, lessivant, mais c’est aussi tellement bon ! Et enivrant, si puissant, follement renversant, bouleversant ! 

Alors plus que jamais, j’aime vivre, ressentir et partager des émotions. Et j’aime les personnes avec qui j’ai la chance, le bonheur et le privilège de les partager. 

Merci !

Cendrine Genty

Cendrine Genty, Fondatrice et Productrice de L se réalisent, le Média engagé pour la Carrière des Femmes et l'Égalité Hommes-Femmes au Travail. Auteure et Conférencière Ex-Productrice et Rédactrice en Chef d'Émissions de Télévision (M6, TF1, France Tv) "Le jour où j'ai choisi ma nouvelle vie, en quête de sens, en quête de soi" Le Passeur Éditeur

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre e-mail n’apparaitra pas

Vous pouvez utiliser ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>