Emilie, JRI et Réalisatrice. Que faire et comment quand votre rêve d’enfant ne correspond plus forcément à vos désirs de grand ?

IMG_1985.jpg

Femme intermittente, un statut pas toujours facile…

Je m’appelle Emilie PESANTE, je suis JRI (Journaliste Reporter d’Images) depuis maintenant 10 ans. Travailler à la TV était un rêve de gosse. Lorsque j’étais petite, je piquais le caméscope de mon oncle pour faire des films de famille. C’était vraiment un jeu pour moi.  Je me rappelle avoir dit à mes parents « un jour je serai journaliste à la télévision ! » et voilà que quelques années plus tard, mon rêve est devenu réalité.

J’ai eu la chance de travailler sur de nombreux programmes à succès, en tant que jRI, Camerawoman, ou réalisatrice. C’est très enrichissant et enivrant, mais tout cela a un prix…

12315223_10154296197902080_398927302_o

C’est une erreur de croire qu’une émission se tourne rapidement, et que nous avons la belle vie en tv.
Certes, il y a de nombreux avantages à travailler dans ce domaine. Nous rencontrons sans cesse de nouvelles personnes, on ne connaît pas la routine, nous voyageons souvent, nous avons accès à des lieux auxquels nous ne pourrions pas aller dans la vie de tous les jours…

Je ne dirai jamais assez à quel point j’adore mon métier ! Mais en contre partie, nous travaillons en moyenne 12h par jour, et parfois 16h par jour. Nous pouvons commencer très tôt et terminer très tard, sans pause déjeuner.  Nous ne connaissons pas la signification du mot « dimanche, week end, ou jour férié ».

Parfois notre vie se résume à une valise et des voyages en train. Il m’est arrivé plusieurs fois de partir une semaine en tournage, rentrer pour faire une machine, et repartir le lendemain sur un autre tournage pendant plusieurs jours. Nous sommes sans cesse à la course aux heures par peur de perdre notre statut… Toutes ces choses ne rendent pas la vie personnelle facile.gap

C’est vraiment difficile de gérer le vie pro et perso. Parfois notre entourage ne comprend pas toujours que notre travail ait une place importante dans notre vie.

Je pense que c’est d’autant plus compliqué lorsque nous sommes une femme et maman. Il faut vraiment trouver un équilibre entre tout ça.

Je n’ai pas d’enfant, mais je me suis souvent questionnée à ce sujet. Comment j’allais faire le jour où ça arrivera ? Est ce que j’arriverais à gérer « toutes mes vies » ? Est ce que je trouverai un bon équilibre entre tout ça ? Est ce que mes enfants ne m’en voudront pas si je m’absente 3 jours pour un tournage ??? Autant de questions auxquelles je ne peux répondre pour le moment.

J’admire ces femmes qui sont des Superwomans ! intermittente le jour et maman la nuit.

Photo0556Je commence à calmer le jeu en partant moins souvent. J’ai la chance de travailler très souvent pour une radio qui me donne l’impression d’avoir un boulot « normal ». Je veux dire par là que je retrouve une vie moins speed, je connais mes horaires et je sais qu’il n’y aura pas d’heure sup car nous sommes en direct, je côtoie les mêmes personnes… Je n’aurais jamais cru dire ça un jour, mais je prends goût à cette stabilité. J’avoue être parfois en manque de terrain, d’ambiance de tournage, d’adrénaline, de tout ce qui fait que nous aimons tant ce métier. Mais il me suffit de prendre ma dose de terrain une à deux fois par mois et cela équilibre bien ma vie pro et perso.

Finalement, c’est peut-être ça la réponse… Etre prête à lâcher du lest pour trouver un bon équilibre.

Cendrine Genty

Présidente & Fondatrice L se réalisent. Journaliste & Productrice TV.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre e-mail n’apparaitra pas

Vous pouvez utiliser ces balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>